Blog – International Day Against Energy Poverty in France: retrospective on the event

By Axelle Gallerand, IEECP

French version below – Version française en bas de page

The first International Day Against Energy Poverty in France was launched by the Foundation Abbé Pierre and took place on 10th November 2021, this event had for ambition to raise awareness on energy poverty but to also share existing solutions and projects. The 19 French co-actors tackling energy poverty were able to exchange and present the stakes of energy poverty as well as ongoing projects, all centred around three precise objectives:

  • Raise awareness, make energy poverty visible to national decision-makers and the general public.
  • Value public initiatives and associations that fight and prevent on the ground.
  • Unite actors of energy poverty around a national, official and recurring event.

“Real collective work was done to organise this day which is all about understanding what it means to renovate one’s home, that it is not as complicated and many actors fighting energy poverty know how to do it well”, explained Manuel Domergue, director of Studies from Foundation Abbé Pierre.

This day also saw the launch of good practices against energy poverty summarised in 10 factsheets and one European factsheet with an educational approach, they were done by IEECP and Enerdata for ONPE.

Events were organised locally by different actors on the ground that made various presentations and conveyed important messages, for example:

  • AMORCE, an association who proposed to put in place a 3-year experiment in voluntary communities and under the control of CNIL, in order to find balance between data access for individuals to tackle energy poverty as well as data protection. AMORCE invites deputies to seize this opportunity relating to the upcoming project examination of the “3DS” law at l’Assemblée nationale, which includes a section on the simplification of public local action.
  • Le CLER presented their SLIME project, a local intervention service on energy control. This device aims at organising actions that tackle energy poverty and massifies the spotting of vulnerable households to offer them adapted solutions.
  • Les Compagnons Batisseurs help the most vulnerable people find renovation or construction solutions for their homes. The association signed an agreement between the president of TCO, Emmanuel Séraphin and the president of Région Réunion, Huguette Bello on the principle of deploying a Service d’Accompagnement à la Rénovation Energétique (SARE, Accompany Energy Renovation Service), with the presence of Abbé Pierre and Compagnons Batisseurs. This accord aims to accompany 4000 households on the west coast for 2023.
  • Stop Exclusion Energétique reunites 50 actors fighting for solidarity, ecology, territories, economy and research to help millions of people every year.
  • Energie Solidaire aims to collect donations towards energy consumers and producers to support associations who fight against energy poverty by helping vulnerable households.

On this day of raising awareness, these actions opened new possibilities and solutions on how to tackle energy poverty, whether it be at local or national level, with projects that directly target vulnerable consumers or others that offer renovation projects, these solutions are proof that there isn’t one way to tackle this issue!

For more information, the website of the Day Against Energy Poverty offers a wide spectrum of examples and ongoing projects.

Source: Observatoire des Multinationales ( Coûteux, polluant et inefficace : l’absurdité française du chauffage électrique – Observatoire des multinationales )


Journée contre la précarité énergétique en France: retrospective de l’événement.

La première Journée Contre La Précarité Energétique à l’initiative de la Fondation Abbé Pierre a eu lieu le 10 novembre 2021, en France, dans le but de sensibiliser sur la précarité énergétique mais aussi de partager solutions et projets existants. Les 19 co-acteurs français de la lutte contre la précarité énergétique ont pu échanger et présenter les enjeux de la précarité énergétique, divers projets et solutions, avec trois objectifs précis :
  • Interpeller, rendre visible ce phénomène auprès des décideurs nationaux et du grand public.
  • Valoriser les initiatives publiques et associatives de lutte et de prévention territoriale.
  • Fédérer les acteurs de la précarité énergétique autour d’un événement national, officiel et récurrent.

“Il y a un vrai travail collectif pour organiser cette journée qui a pour but de faire comprendre ce que cela veut dire que de rénover un logement, que cela n’est pas si compliqué et que beaucoup d’acteurs savent le faire et le faire bien”, a expliqué Manuel Domergue, directeur des Etudes, à la Fondation Abbé Pierre.

La journée a permis le lancement d’un travail réalisé par l’IEECP et Enerdata, commissionné par l’ONPE, sur les bonnes pratiques de lutte contre la précarité énergétique au niveau européen, avec 10 fiches pays et une fiche Europe pour une approche didactique.

Des évènements ont été organisés localement par des acteurs du territoire, avec divers présentations et messages, comme par exemple avec:

  • AMORCE , association qui a proposé de mettre en place une expérimentation dans les collectivités volontaires et sous le contrôle de la CNIL, sur une durée de 3 ans, pour trouver l’équilibre entre accès aux données des individus pour mieux lutter contre la précarité énergétique et respect de leur vie personnelle. AMORCE invite les députés à se saisir de cette proposition dans le cadre de l’examen à venir du projet de loi dit “3DS” à l’Assemblée nationale, qui comporte un volet sur la simplification de l’action publique locale.
  • Le CLER a  présenté le programme SLIME – Service local d’intervention pour la maîtrise de l’énergie. Un dispositif qui a pour objectif d’organiser les actions de lutte contre la précarité énergétique et à massifier le repérage des ménages pour leur apporter des solutions adaptées.
  • Les Compagnons Bâtisseurs accompagnent les personnes les plus fragiles dans la rénovation ou la construction de leur logement et ont signé un accord entre le président du TCO Emmanuel Séraphin et la présidente de la Région Réunion Huguette Bello pour le principe pour le déploiement du Service d’Accompagnement à la Rénovation Énergétique (SARÉ), en présence de leurs partenaires les Compagnons Bâtisseurs et la Fondation Abbé Pierre. Avec cet accord, le TCO et ses partenaires visent l’accompagnement de 4000 ménages du territoire de la côte Ouest à horizon 2023.
  • Stop Exclusion Énergétique réunit 50 acteurs de la solidarité, de l’écologie, des territoires, de l’économie et de la recherche pour aider près d’un million de personnes par an.
  •  Énergie Solidaire vise à collecter des dons auprès des consommateurs et producteurs d’énergie pour soutenir les associations qui luttent sur le terrain auprès des ménages en situation de précarité énergétique, etc.   

Pour cette journée de sensibilisation, ces actions ont ouvert les possibilités et solutions pour traiter la précarité énergétique, que ce soit au niveau national ou local, avec des projets qui ciblent directement les consommateurs vulnérables ou d’autres qui proposent des projets de rénovations, ces projets sont preuve qu’il n’y a pas une seule manière de traiter ce sujet!